FORMATION D'INTERVENANT- FORMATEUR "CHIEN VISITEUR©":

- Il faut avoir fait: un stage Chien Visiteur régional, plus le stage Méthode Naturelle, avec Joseph ORTEGA, responsable INPI et Président de l'association
- Il faut être si possible d’une profession médicale, paramédicale, formateur, enseignant, éducateur ou moniteur canin
- Etre situé si possible à proximité géographique, priorité sera donnée aux délégués régionaux accompagnés des délégués départementaux
- Avoir l’accord de l’association
- Etre apte à assurer la partie théorique et pratique, ainsi que les tests d’évaluation à la fonction pour les chiens


LE BENEVOLAT "Chien Visiteur©"!

"Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial."
Un engagement comme bénévole est libre, c'est la personne en question qui décide en fonction de ses moyens ou de ses disponibilités.
C'est elle qui va choisir la distance pour le lieu de visite avec son chien, le type d'établissement, le nombre de visites, le temps des visites, etc.
Attention, en aucun cas elle doit se mettre en valeur c'est son chien qui a toute la valeur.
Si elle ne peut suivre les règles du bénévolat, il ne faut pas qu'elle adhère à l'association.
Elle doit bien réfléchir avant de s'engager, de manière à ne pas commencer à faire marche arrière, à critiquer l'association, à exiger un prix de déplacement, un dédommagement, le toilettage du chien, etc.
J'ai pu constater, après plusieurs années d'existence de l'association que certaines personnes se sentent mises en valeur lors des visites et par les médias; soit elles vont se transformer en indépendantes après avoir été formées par l'association et avoir profité de ce que cela peut leur rapporter grâce à elle et à leur chien, exigeant de plus en plus; soit si elles ont un club, elles vont l'enrichir par l'attirance de nombreux propriétaires de chiens pour s'inscrire et se former…


CHIEN VISITEUR AUTORISE A ENTRER?

Règles anciennes: En principe dans les hôpitaux, les animaux domestiques ne peuvent être introduits dans l’enceinte de l’hôpital en vertu des dispositions de l’article 47 du Décret n°74-27 du 14 janvier 1974 relatif aux règles de fonctionnement des centres hospitaliers et des hôpitaux locaux. Il stipule que « Les animaux domestiques ne peuvent être introduits dans l'enceinte de l'hôpital. »
Actuellement: L’article 47 du décret 74-27 a été cependant abrogé par le décret 2003-462 du 21 mai 2003, mais la présence de l’animal n’y est plus mentionnée.
Chaque directeur a le droit de donner son accord et de mettre en place un programme d’incorporation d’un animal quelque soit son espèce, à condition que les règles d’hygiène et de sécurité soient respectées.
En outre, la circulaire n°40 du 16 juillet 1984 autorise les chiens guides d’aveugles dans les halls d’accueil et les salles d’attente des hôpitaux Il appartient donc au directeur de l’établissement d’établir un règlement permettant l’introduction d’un animal dans son établissement, et de définir avec précision quelle espèce il accepte d’accueillir.